Grandir sans gluten, le blog

L’une des premières choses à acquérir lorsque l’on apprend la maladie coeliaque de son enfant est le réflexe de lire la composition de chaque aliment que l’on achète, afin de s’assurer qu’il ne contienne pas de gluten.  C’est une habitude à prendre, et au début on peut se sentir un peu perdu. C’est pourquoi je vous fais ici un petit topo de ce à quoi il faut exactement faire attention.

Il est important de rappeler que la législation européenne n°1169/2011, entrée en vigueur le 13 décembre 2014, oblige les industriels à mettre les allergènes et substances provoquant des intolérances en évidence sur les étiquettes de leurs produits. Ceux-ci sont généralement indiqués en caractères gras, mais ils peuvent aussi être soulignés, imprimés en italique voire encore en lettres capitales. Au moins cela nous facilite un peu la vie !

Le logo « épi barré » : un indicateur du respect de la norme

La présence du logo « épi barré », soit « sans gluten » sur l’étiquette est encore plus facile et vous indiquera que le produit a une teneur en gluten de 20 mg/kg (20 ppm) maximum. Elle ne garantit en aucun cas l’absence totale de gluten dans le produit mais bien le respect de la norme européenne n°41/2009 qui est celle considérée comme acceptable pour les personnes coeliaques. Ce logo peut aussi être apposé sur les produits reconnus par certaines associations coeliaques, comme l’AFDIAG en France. Les industriels français qui l’utilisent s’engagent à:

  • respecter une teneur maximale fixée à 20 mg/kg de gluten résiduel dans chaque produit,
  • faire réaliser par des laboratoires indépendants l’analyse du gluten résiduel dans le produit fini
  • réaliser un audit à la Norme AOECS (Association of European Coeliac Societies) sur les lieux de fabrication des produits sans gluten
  • soumettre les résultats des analyses et de l’audit au contrôle de l’AFDIAG au minimum une fois par an

L’absence de ce sigle rassurant signifie-t-elle que le produit contient du gluten ?

Non, pas du tout !

Un produit peut très bien ne pas être certifié sans gluten mais simplement être naturellement sans gluten, ou ne pas contenir un seul ingrédient susceptible de contenir du gluten ! Prenez l’exemple simple du riz ou du maïs : pas besoin de logo car ils sont naturellement sans gluten !

En l’absence du logo « épi barré », il faudra rechercher dans l’étiquette la présence éventuelle de céréales contenant du gluten, qui devrait donc être mise en évidence. Utilisez le rappel mnémotechnique SABOT pour bien vous souvenir des céréales à proscrire : Seigle, Avoine, Blé, Orge et Triticale. Mais attention à ne pas oublier les dérivés du blé tels l’épeautre, le kamut et le froment!

Et oui, il ne suffit pas de rechercher le terme « gluten » sur l’étiquette ! Si certains industriels le notent de cette façon, c’est loin d’être le cas de tous ! Vigilance donc !

Les sucres peuvent-ils contenir du gluten ?

Certains sucres sont faits à base de céréales contenant du gluten ! La première fois que je me suis retrouvée au supermarché devant une crème glacée contenant du sirop de glucose de blé, avec le terme « blé » en gras sur l’étiquette, je suis restée 20’ à hésiter! Bon allez j’exagère un peu, j’avais quand-même remis le pot dans le congélateur du magasin le temps de bien réfléchir et vite tenter de me renseigner sur internet avec mon smart phone (merci l’évolution de la technologie) ! La scientifique que je suis s’est dit que le gluten étant une protéine, le sucre ne devait priori pas contenir de gluten! Et c’est ce que mes recherches ont confirmé. Si cela peut achever de vous convaincre, la fameuse directive sur l’étiquetage des aliments a une annexe reprenant les substances pouvant provoquer des allergies ou intolérances devant être mises en évidence sur les étiquettes. Voici ce qui est indiqué en substance numéro 1:

Céréales contenant du gluten, à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées, et produits à base de ces céréales, à l’exception des:

a) sirops de glucose à base de blé, y compris le dextrose;
b) maltodextrines à base de blé;
c) sirops de glucose à base d’orge;
d) céréales utilisées pour la fabrication de distillats alcooliques, y compris d’alcool éthylique d’origine agricole

Vous voilà maintenant rassurés, le sirop de glucose de blé, d’orge ou la maltodextrine, c’est OK ! Ils ne contiennent plus de gluten.

L’amidon est-il aussi à proscrire d’une alimentation sans gluten ?

Etant un sucre complexe, l’on pourrait croire que l’amidon dérivé du blé est également sans gluten. Mais il n’en est rien…Le taux de gluten résiduel contenu dans l’amidon de blé après séparation du gluten est supérieur à la norme citée plus haut. L’amidon de blé est donc à proscrire d’une alimentation sans gluten.

Il existe beaucoup de sortes d’amidon : amidon de blé, de riz, de pommes de terre, etc. Selon la réglementation européenne n°1169/2011, tout allergène devant être mis en évidence, si un produit contient de l’amidon de blé, cela devra être stipulé sur l’étiquette, le terme blé devant être indiqué en caractère gras (ou italique, souligné, en capitales). S’il est simplement indiqué « amidon » sans autre spécification ou “amidon modifié”, cela veut dire qu’il ne s’agit pas d’amidon de blé, donc vous pouvez y aller !

Et les arômes de blé, orge ou seigle ? Contiennent-ils du gluten?

Si on a tendance à s’en méfier également, en réalité comme pour le glucose, les arômes sont tant transformés que le gluten résiduel contenu dans les arômes de blé, orge ou seigle est inférieur à la fameuse norme. L’AFDIAG confirme d’ailleurs sur son site, en étendant la recommandation aux glucoses (comme expliqué plus haut, les maltodextrines et ferments:

“Sont sans danger : les glucoses,maltodextrines, arômes et ferments, même avec la précision blé, orge ou seigle après le nom de l’ingrédient”. (source ici).

 

Que penser des mentions « peut contenir des traces de … » et autres

Là je vous parlais des ingrédients principaux du produit. Quid maintenant des mentions additionnelles « peut contenir des traces de … », « fabriqué dans un atelier qui utilise…»  ou encore “peut contenir …” que l’on rencontre parfois, voire souvent ? Faut-il les proscrire ?

Ces mentions indiquent que des céréales contenant du gluten peuvent être traitées dans la même usine que le produit en question, mais les diététiciens vous diront qu’elles sont plus faites pour protéger les industriels que pour alerter d’un réel danger de contamination ! Personnellement, si j’ai le choix je vais bien sûr prendre le produit ne contenant pas ce genre de mention. Si par contre je n’en trouve pas qui ne comporte aucune mention, alors je prends. Ma fille n’a jamais eu de problèmes et ses prises de sang sont toujours nickel ! Je vois dans les forums beaucoup de gens qui évitent ces produits autant que s’ils contenaient réellement du gluten. Peut-être que certaines personnes sont plus sensibles que d’autres; mais pour ma part, j’ai choisi de faire confiance au jugement de la diététicienne et comme les prises de sang sont concluantes, pourquoi se priver ?

Ne jamais rien prendre pour acquis !

Pour terminer, je voudrais vous mettre en garde : il ne suffit pas de lire l’étiquette d’un produit simplement la première fois que l’on l’achète : il faut la lire et la relire à chaque achat, même si c’est exactement le même produit de la même marque, juste pour bien s’assurer que la composition n’aie pas changé entre deux achats! Et cela arrive ! Parfois cela arrive aussi dans l’autre sens d’ailleurs ! Un produit qui contenait auparavant du gluten peut ne plus en contenir après une amélioration de la recette ! Nous avons par exemple vécu cela avec la sauce cocktail Devos & Lemmens (marque belge). Evidemment dans ce sens c’est plus plaisant!

Vous l’aurez donc compris, tout est une question de drill! J’espère vous avoir aidé à voir plus clair dans tout cela! Vous verrez qu’après quelques temps cela deviendra naturel et en un coup d’oeil vous saurez si vous pouvez acheter ou pas un produit. Si vous avez le moindre doute sur un aliment, n’hésitez pas à demander conseil soit sur ce blog ou via ma page facebook !

Grandir sans gluten est aussi sur youtube, où vous pourrez visionner une vidéo rapide résumant cet article (voir ci-dessous) ! N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne!

Demandez votre guide de démarrage

Débutez facilement et sereinement le sans gluten pour votre enfant !

Suivez-nous et ne manquez plus aucune de nos astuces !

Télécharger votre guide de démarrage et recevoir notre newsletter ?